perdu


perdu
Perdu, [perd]ue. part. Il a les significations de son verbe.
On dit prov. qu'Un bienfait n'est jamais perdu, pour dire, qu'Un bienfait a tost ou tard sa recompense de quelque part que ce soit.
On dit aussi prov. De tout ce qui survient d'agreable ou d'utile pour une personne qui ne sçait pas, ou qui ne peut pas en profiter, que C'est du bien perdu. chanter devant des gens qui n'ont point de goust pour la musique, c'est du bien perdu.
On dit, Tirer à coup perdu, pour dire, Tirer au hazard. Et, Faire des fondations à pierres perduës, pour dire, Jetter des pierres au hazard & à l'avanture pour servir de fondement. Les fondations de ce mole ont esté faites à pierres perdües.
On dit, Se jetter à corps perdu sur quelqu'un, pour dire, Se jetter sur luy avec impetuosité, & sans songer à se ménager.
On appelle, Heures perdües, Les heures du loisir d'un homme qui est ordinairement fort occupé: mais on ne le dit guere que dans ces manieres de parler adverbiales. A vos heures perduës. dans vos heures perduës, &c. Je vous iray voir à vos heures perduës, à quelqu'une de vos heures perduës.
On appelle en termes de guerre, Enfans perdus, Ceux que l'on destache pour donner à la teste des troupes. Commander les enfants perdus. il combattit à la teste des enfants perdus.
On appelle aussi en terme de guerre Sentinelle perduë, Une sentinelle postée dans un lieu extrémement avancé.
On dit, qu'Un homme est perdu de desbauches, qu'il est perdu de dettes, &c. pour dire, qu'Il a ruïné sa santé par ses desbauches, qu'il est accablé de dettes.
On dit prov. Pour un perdu deux recouverts: & cela se dit des choses dont on veut faire entendre que la perte est facile à reparer.
On dit encore prov. Courir comme un perdu, crier comme un perdu, pour dire, Courir, crier de toute sa force.
On dit, d'Une femme publique & abandonnée, que C'est une femme perduë; Et absolument & substantivement, que C'est une perduë.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • perdu — perdu, ue [ pɛrdy ] adj. • XIVe « damné »; de perdre I ♦ Qui a été perdu (⇒ perdre, I ). 1 ♦ Dont on n a plus la possession, la disposition, la jouissance. Argent perdu au jeu. « Le Paradis perdu », poème de Milton. Tout est perdu : il n y a plus …   Encyclopédie Universelle

  • perdu — perdu, ue (pèr du, due) part. passé de perdre. 1°   Dont on a été privé. •   Ma foi ! sans moi, l argent était perdu pour lui, MOL. l Ét. I, 8. •   Vous n avez qu à faire afficher, madame : Amant perdu, trente pistoles à gagner, DANCOURT la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • perdu — or perdue [pər do͞o′, pərdyo͞o′] adj. [Fr perdu, masc., perdue, fem., pp. of perdre, to lose < L perdere: see PERDITION] out of sight; in hiding; concealed, as in military ambush n. [< PERDU the adj.; also contr. of Fr sentinelle perdue,… …   English World dictionary

  • Perdu — Per*du (p[ e]r*d[=u] or p[ e]r d[ u]), n. [See {Perdu}, a.] 1. One placed on watch, or in ambush. [1913 Webster] 2. A soldier sent on a forlorn hope. Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Perdu — Per*du , Perdue Per*due (p[ e]r*d[=u] or p[ e]r d[ u]), a. [F. perdu, f. perdue, lost, p. p. of perdre to lose, L. perdere. See {Perdition}.] 1. Lost to view; in concealment or ambush; close. [1913 Webster] He should lie perdue who is to walk the …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Perdu [1] — Perdu (fr., spr. Perdüh), verloren …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Perdu [2] — Perdu, Berg, so v.w. Montperdu …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Perdu — (franz., spr. dǖ, ital. perduto), verloren …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • perdu — index hidden, recondite Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • perdu — reperdu éperdu …   Dictionnaire des rimes